Comment soulager la douleur avec l’ixprim?

5Juin - by Damien - 0 - In Santé

Ixprim

L’ixprim est un médicament sous forme pelliculé, indiqué dans le traitement des douleurs modérées et intenses. Il est l’association de deux antalgiques, le tramadol et le paracétamol, qui agissent ensemble pour soulager la douleur.

Dans quels cas est-il utilisé?

L’ixprim est utilisé dans le traitement symptomatique des douleurs modérées et intenses quelle que soit la maladie.

L’ixprim est un médicament qui n’est pas destiné à tout le monde, il doit être limité aux patients dont la douleur modérée à intense nécessite un traitement par une association de chlorhydrate de tramadol et de paracétamol.

Comme étant un antalgique de nécessité, ce médicament est prescrit à partir du moment où votre traitement initial n’a pas eu d’effet. Il est prescrit lorsque les antalgiques périphériques (palier I) comme l’aspirine, l’ibuprofène, le métamizole, etc., ne sont pas en mesure de soulager la douleur.

Comment prendre ixprim?

La dose prescrite doit être individuellement adaptée en fonction de l’intensité de la douleur et de la sensibilité de chaque patient.

L’ixprim est réservé aux adultes et aux enfants de plus de 12 ans. La dose initiale recommandée est de 2 comprimés à renouveler si nécessaire, et sans dépasser 8 comprimés par jour. Les prises doivent être espacées d’au moins 6 heures. Il ne doit être administré plus longtemps qu’en cas de nécessité.

Chez les patients âgés (plus de 75 ans), une adaptation posologique n’est habituellement pas nécessaire en l’absence d’insuffisance rénale ou hépatique et l’élimination du produit peut être retardée. De ce fait, l’intervalle posologique doit être allongé, si besoin, en fonction du patient.

Le mode d’administration de l’ixprim est par voie orale. Les comprimés effervescents doivent être dissous dans un verre d’eau.

Quels sont les effets indésirables possibles?

Comme tous les médicaments, l’ixprim peut provoquer des effets indésirables, mais ils ne surviennent pas systématiquement chez tout le monde.

Selon les analyses, les effets les plus fréquents rapportés au cours des essais cliniques réalisés sont : les nausées, une somnolence et des sensations vertigineuses, observées chez plus de 10% des patients.

Fréquents et peuvent concerner un patient sur 10 sont les vomissements, digestion difficile (la constipation, ballonnements, diarrhée), douleurs abdominales, sécheresse de la bouche, démangeaisons, sueurs , maux de tête, tremblements, état de confusion, troubles du sommeil, changement de l’humeur (anxiété, nervosité, euphorie).

Le peu fréquent (1 patient sur 10) sont l’augmentation de la pression artérielle, troubles du rythme cardiaque, bourdonnement d’oreille, sensation de fourmillement au niveau des membres, dépression, difficulté ou douleur lorsque vous urinez, frissons, bouffées de chaleur, douleur dans la poitrine.

Dans de rares cas et peut concerner un patient sur 1000, ce médicament peut causer des convulsions, vision floue, éruption cutanée partielle, difficulté à coordonner des mouvements, troubles de la parole, délire, malaise.

Quelles sont les précautions d’usage et de conservation?

Prenez toujours ce médicament en respectant strictement les instructions de votre médecin.

La prise de ce médicament est fortement interdite en cas d’insuffisance rénale ou hépatique, d’épilepsie, de grossesse ou allaitement.

Ce médicament ne nécessite pas de précaution particulière de conservation.

 

 

Ce blog vous donnera plus d’information et plus de conseils.